zoom sur nos huiles

Saviez-vous qu’en cosmétique comme en alimentaire, il existe différentes qualités d’huiles ? Même pour celles dites d’origine végétale ?

Tout d’abord, les huiles les plus répandues dans les crèmes conventionnelles sont souvent d’origine pétrochimique. Ces huiles minérales sont des matières synthétiques obtenues par distillation de certains combustibles fossiles. Ces huiles inertes ne présentent aucun intérêt pour le derme car elles sont dépourvues de nutriments. Elles se contentent de créer un film gras sur la peau qui apporte une sensation de douceur immédiate et limite les pertes naturelles en eau. La peau ne respire plus et dès que ce film se dissipe, la sécheresse cutanée réapparaît. Vous ne trouverez jamais ces huiles en cosmétique biologique car elles sont complètement interdites par les différents labels.

les huiles végétales

Ils en existent de différentes qualités : Les huiles dites vierges et les transformées. Dans les huiles transformées, on distingue les huiles estérifiées et les huiles hydrogénées. Si ces modifications leur confèrent des propriétés intéressantes en termes de texture, elles dénaturent les propriétés naturelles des huiles végétales.

Les huiles estérifiées sont le résultat d’une réaction chimique d’estérification. Il s’agit de la réaction entre les acides gras des huiles et de la glycérine ou des alcools gras (d’origine naturelle ou synthétique). Cette réaction se fait souvent à chaud avec l’ajout d’un solvant qui accélère et augmente le rendement.
Les huiles estérifiées créées auront alors des compositions et des propriétés différentes des huiles végétales dont elles sont issues. Elles sont en aucun cas néfastes pour la peau, mais elles ont perdu les propriétés bénéfiques de leur huile végétale d’origine.
Fluides et pénétrantes, les huiles estérifiées offrent cependant un toucher et un fini non gras qui rappelle celui des silicones. Odeur plus neutre et meilleure stabilité (elles rancissent moins), elles ont donc tout pour séduire les formulateurs.  Surtout qu’elles sont moins chères car souvent produites à partir d’huile de palme, dont la surproduction a des effets très néfastes sur l’environnement !
Pour ces raisons, les huiles estérifiées sont utilisées en grande quantité dans les produits cosmétiques ! Et on ne les évite pas forcément en cosmétique biologique. Un seul label les interdit (Nature & Progès). Un autre les autorise mais en quantité contrôlée (BDIH). La certification COSMOS ORGANIC quant à elle, n’impose pour l’instant aucune limite. On peut donc trouver sous cette certification des produits qui contiennent majoritairement des huiles estérifiées. Ce que l’on trouve dommage quand on recherche plus de naturalité dans les formules.

Identifier les huiles estérifiées dans la liste INCI

Caprylic Capric Triglyceride, Coco Caprylate Caprate, Decyl Oleate, Dicaprylyl Ether, Isopropyl Palmitate, Octyldodecanol, Oleyl Erucate, Oleyl Linoleate…

Le second type d’huiles transformées sont les huiles hydrogénées. Elles sont extraites à très haute température lors d’une réaction d’hydrogénation. Ce processus a pour objectif d’améliorer le rendement mais aussi de modifier les huiles en les rendant plus solides. L’hydrogénation peut être complète ou non, aboutissant à une huile solide ou semi-solide. Le rendement est alors privilégié au détriment de la conservation des propriétés naturelles de l’huile végétale.

Tout comme les huiles estérifiées, les huiles hydrogénées présentent des avantages majeurs en formulation : elles sont beaucoup moins chères que des huiles végétales vierges, moins sensibles à l’oxydation, plus stables évitant les déphasages dans les émulsions et peuvent rendre crèmes et baumes plus fermes grâce à leur état solide ou semi-solide.

A priori, ces huiles ne sont mauvaises pour la peau. On sait cependant qu’il faut les éviter par voie interne car elles augmentent les risques de maladies cardiovasculaires…

Identifier les huiles hydrogénées dans la liste INCI

 Elles sont identifiables grâce aux mentions HYDROGENATED ou DIHYDROGENATED ou BIS-DIHYDROGENATED ou PEG (nombre)-HYDROGENATED ou encore SQUALANE (= SQUALENE hydrogéné)…

la vraie naturalité

SANS SURPRISE, vous ne trouverez dans nos formules ni huile estérifiée, ni huile hydrogénée ; seulement des huiles végétales vierges toutes issues de l’Agriculture Biologique. Elles sont obtenues grâce à une procédé mécanique : la presse. Ce procédé s’effectue sans chauffe, ajout de solvant, ou tout autre procédé chimique. Les nutriments essentiels des huiles ne sont alors pas altérés, leur odeur et leur aspect conservés… Cependant c’est aussi le moyen où le rendement reste le plus faible, ce qui a une incidence sur leur coût.

Ainsi vous retrouverez dans notre lait hydratant corps & visage les huiles suivantes :

  • L’huile vierge d’amandon de prune biologique
  • L’huile vierge de noyau d’abricot biologique
  • L’huile vierge de cameline biologique

Identifier les huiles vierges dans la liste INCI

Pour les reconnaître, chercher les mentions SEED OIL ou KERNEIL OIL.

icone_ontartine

Size Guidelines

Panier0

Panier